Pourquoi faut-il absolument aller à Kotor ?

Kotor est le seul fjord du bassin méditerranéen   © Julie's journeys
Kotor est le seul fjord du bassin méditerranéen © Julie's journeys

Quoi ? Un fjord qui n’est ni en Norvège ni dans le Nord de l’Europe ? Oui, c’est à Kotor, au Monténégro, sur l’Adriatique, et il faut le voir pour le croire. Comment occuper ses vacances dans cette splendide baie ?

Boire des cafés avec les habitants

Je mets en premier cette raison car, si j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce si petit pays qu’est le Monténégro, ce n’est pas uniquement pour ses paysages mais surtout pour ses habitants. La situation économique du pays est catastrophique, si bien qu’il vit essentiellement grâce au tourisme (des Serbes en particulier) et aux aides de l’Europe. La jeunesse voudrait bien travailler mais seulement, il n’y a rien à faire. Vous trouverez donc de nombreux jeunes hommes attablés toute la journée aux terrasses des cafés. Et le café serbe est vraiment délicieux !

À Kotor, donc, prenez le temps de vivre et discutez avec les habitants. Ce n’est pas encore une usine à touristes car, par chance, beaucoup d’excursions sont effectuées depuis Dubrovnik en Croatie. Pour loger, je vous conseille le Old Town Kotor. Ce backpackers hostel, charmant, immense, pas cher et très bien situé en centre-ville, reçoit la palme de toutes les auberges de ma petite vie de voyageuse. Le personnel est super arrangeant et il très facile de faire des rencontres.

Grimper sur les fortifications de Kotor

Il faut suivre les marches du vieux Kotor pour grimper sur la forteresse. Ne vous laissez pas décourager par les fainéants qui vous diront que c’est trop haut ! Prenez votre courage à deux mains, ce n’est pas insurmontable. Mettez des bonnes chaussures car les marches sont glissantes pour la descente. Le top ? Se lever vers 5 heures et y aller pour le lever du soleil. Celui-ci se lève sur le fjord qui prend des teintes orangées caractéristiques. En journée, il fait vraiment trop chaud à Kotor. En plus, aux aurores, c’est gratuit ! Alors ? 

Se baigner à Perast

Perast, c’est le petit village le plus charmant des bouches de Kotor, que l’on voit sur toutes les photos. On peut prendre un bateau pour se rendre sur la mini île en face. Je vous conseille le déplacement pour la vue sur la côte et sur la seconde île, interdite d’accès au public. Vous pouvez également rentrer dans l’église orthodoxe, sinon, il n’y a rien de plus à faire. De retour sur la rive, allez ensuite vous baigner.

Prendre de la hauteur sur le fjord

Interdiction de quitter Kotor sans être allé voir la vue sur l’unique fjord de le mer méditerranée. Pour cela, je vous conseille de prendre un tour (une fois n’est pas coutume) ou de louer une voiture, et d’en profiter pour découvrir tout le sud du Monténégro jusqu’au monastère d’Ostrog.

À moins d’être un grand cycliste, il faudrait être fou pour grimper en vélo. Ma voisine de chambre a tenté l’expérience mais ce fut un échec cuisant et elle a dû se faire raccompagner par des touristes en voiture.

Quant à la rando (mon projet initial), j’ai vite abandonné quand je me suis retrouvée face à ce monstre de pierre. Demandez des infos sur les chemins et les endroits où camper, mais prévoyez large !

J’espère vous avoir convaincu de rester plusieurs jours à Kotor ! Mais ne vous arrêtez pas en si bon chemin, prochaine étape, le Sud du Monténégro. Suivez le guide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>