Comment tanner de la peau d’élan ?

Un couteau à lame large est nécessaire.   /  © Julie's journeys
Un couteau à lame large est nécessaire. / © Julie's journeys

Vous disposez d’une peau d’élan et vous voulez savoir comment la travailler pour créer des objets d’artisanat ? Suivez nos 4 étapes.

  • Nettoyez la peau

Ce n’est pas l’étape la plus hygiénique quoique l’on puisse y voir une sorte de « méditation ». Découpez les pattes de l’animal et nettoyez morceau après morceau la peau. Enlevez les résidus de chair en prenant garde à ne pas la trouer.

  • Dessalez la peau

Si l’élan a été chassé à l’automne, la peau a été conservée dans du sel. Pour enlever celui-ci, faites tremper au moins 24 heures la peau dans une rivière.

Il faut plonger la peau dans une rivière pour enlever le sel. / © Julie’s journeys

  • Séchez et sculptez la peau

C’est la partie la plus longue : comptez une journée. Vous devez travailler la peau tandis qu’elle sèche. Pour cela, malaxez-là dans tous les sens. Vous pouvez mettre de l’eau ou de l’huile pour vous aider. L’idéal est de disposer d’un refuge comme un autiotupa.

Si la peau a mal été conservée, les poils tombent.   / © Julie's journeys

Si la peau a mal été conservée, les poils tombent. / © Julie’s journeys

  • Enfumez de la peau

Dernier effort : l’enfumage de la peau. Vous devez créer un genre d’autel avec du bois et des tissus autour de la peau. Mettez des braises à l’intérieur (surveillez bien !). Récupérez les petits cubes de bois que l’on trouve facilement à l’intérieur des troncs morts dans les forêts primaires et alimentez le brasier inlassablement durant une demi-journée. Lorsque vous retirerez la peau, elle aura pris une jolie couleur brune et sentira bon le fumé.

Un enfumage avec les moyens du bord !   / © Julie's journeys

Un enfumage avec les moyens du bord ! / © Julie’s journeys

Rappelez-vous que la chasse est interdite en Laponie pour les étrangers. Par contre, vous pouvez demander à un chasseur de vous montrer comment il procède pour tanner une peau. Ces techniques sont ancestrales et elles sont à présent utilisées seulement pour l’artisanat : des méthodes modernes plus rapides et efficaces se sont développées ! Après avoir suivi tout le process, on comprend pourquoi les peaux tannées à l’ancienne coûtent aussi cher…

Pour apprendre à pêcher sous la glace, suivez le guide !

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>