D’Allepey à Kollam en croisière sur les backwaters

Promenade sur les canaux du Kérala, les célèbres backwaters   © Julie's journeys
Promenade sur les canaux du Kérala, les célèbres backwaters © Julie's journeys

À quoi ressemble une promenade sur les backwaters ? Nous avons choisi de nous rendre jusqu’à Amritapuri, sur la route de Kollam, avec un bateau touristique de la DTCP. 

Allepey, point de départ pour les backwaters

Nous projetions, sur les conseils de voyageurs, d’arriver en soirée à Allepey pour négocier ferme un houseboat mais, entre le ferry de Fort Kochi à Ernakulam et le trajet de bus qui dure bien deux heures (avec la circulation), nous sommes arrivés trop tard. A la nuit tombée, il est toujours possible de trouver un houseboat en passant par quelqu’un qui vous alpague dans la rue, mais pas de négocier lorsqu’on est seulement deux personnes. Pas assez rentable.

La ville nous déçoit beaucoup. Nous peinons à trouver notre route à partir du terminal de bus, les canaux sont obscurs, les hôtels bien cachés dans des ruelles sombres et un seul restaurant (végétarien) sert encore à 22 heures ! Je vous conseille donc vivement d’arriver dans l’après-midi pour choisir un lieu agréable et négocier tranquillement une excursion pour le lendemain. La plage la plus proche est à 3 km.

Que voit-on pendant la croisière de la DTCP ?

Au réveil, nous optons finalement pour l’option la plus économique et aussi la plus pratique, car nous continuons sur la côte sud-ouest : le bateau touristique de la DTCP. Il est amarré non loin du terminal de bus. Mieux vaut arriver 30 minutes avant pour s’assurer d’avoir une bonne place.

La première partie du trajet est la plus intéressante. Des petits villages de pêcheurs bordent le canal. On peut aussi voir des houseboats de toutes les formes et de toutes les tailles.

À l’heure du déjeuner, on vous arrête pour prendre un thali (100 Rs), et la promenade (ou plutôt la sieste) continue sur une étendue d’eau plus large, avec des Chinese Fishing Nets comme à Kochi.

Un arrêt à Amritapuri

Vers 15 heures, au loin, se profile un immense bâtiment rose. C’est Amritapuri, l’ashram d’Amma. Vous pouvez vous y faire déposer (200 Rs au lieu de 300 Rs) ou bien continuer jusqu’à Kollam (arrivée à 18 h).

Seriez-vous tenté par un arrêt chez la gourou indienne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>