Faut-il aller voir les lignes de Nazca ?

Vue sur les lignes de Nazca depuis le coucou.   / © Julie's journeys
Vue sur les lignes de Nazca depuis le coucou. / © Julie's journeys

Comment les voir ? Est-ce que c’est bien ? D’où viennent-elles ? Tout ce qu’il faut savoir sur le manège des lignes de Nazca.

Nazca : honnête mais turbulent

Le survol des lignes de Nazca, c’est cher : au moins 60 dollars. Mais la prestation est tout à fait correcte. A bord d’un Cesna 206 (cinq personnes), on survole pendant trente minutes toutes les lignes deux fois, à une distance suffisante pour les photographier sans problème. Le problème, c’est que le vol ressemble davantage à un tour de manège.

Avis aux estomacs délicats donc, ne mangez rien juste avant. Environ la moitié des touristes sont malades en vol. Par chance, j’étais juste à côté du pilote, donc près de la ventilation, mais malgré tout, j’étais pressée que la balade se termine.

Quelle explication aux lignes de Nazca ?

Côté explications des lignes (singe, araignée, condor…) en revanche, les scientifiques n’ont toujours pas de solution. Tracées probablement entre l’an 300 et l’an 900 de notre ère par « la civilisation Nazca », elles sont creusées dans la terre ou dans la roche sur 10 à 30 cm de profondeur et sur une largeur pouvant aller jusqu’à 3 mètres. Le colibri fait 60 mètres de large !

Pour la mathématicienne Maria Reiche, elles représentaient un calendrier astronomique. La majorité des archéologues estiment qu’il s’agit de copies des constellations, qui permettraient d’enregistrer le mouvement des astres. Dernière hypothèse, les figures, placées sur le même axe que le candélabre de Paracas et le site de Tiwanaku en Bolivie, auraient permis jadis un échange de technologies entre les deux civilisations. Reste à savoir lequel.

Cimetière de Chauchilla

Quoiqu’il en soit, la petite ville tranquille de Nazca, en plein désert,  ne vit que des lignes. La plupart des vols ayant lieu le matin, il ne vous reste plus qu’à visiter le cimetière pré-inca de Chauchilla, avec une agence ou en taxi (hors de prix dans les deux cas). Exposées telles quelles dans leurs tombes, on peut y voir de véritables momies datant de moins 400 avant J-C, tournées vers le soleil en position fœtale. Certaines ont des chevelures de plus de 2 mètres, lorsqu’il s’agissait d’un chaman ou d’une personnalité. L’éthique des Péruviens est bien différente de la nôtre !

Durant votre voyage en Amérique du sud, qu’avez-vous pensé des lignes de Nazca ?

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>