5 conseils pour visiter le parc national de Kaziranga

Une maman et son bébé rhinocéros dans le parc de Kaziranga   © julie's journeys
Une maman et son bébé rhinocéros dans le parc de Kaziranga © julie's journeys

Voici une maman rhinocéros bien protectrice. Le genre de scène que vous verrez sans problème au parc national de Kaziranga, dans l’Assam… Quelques conseils pour en profiter.

Kaziranga abrite les deux-tiers des rhinocéros unicornes au monde   © julie's journeys

Kaziranga abrite les deux-tiers des rhinocéros unicornes au monde © julie’s journeys

1- Séjournez hors du complexe touristique

Cela vous permettra de payer beaucoup moins cher. Vous trouverez de nombreux hôtels à Kohora. Le parc reste facilement accessible à pieds. À gauche de mon hôtel, se trouvait le chemin qui débouche sur le parc et à droite, le complexe.

2- Arrivez en milieu d’après-midi pour réserver le tour à dos d’éléphant

Comme les tours se déroulent tôt le matin (5 ou 6 heures), vous devez régler l’excursion au bureau de réservation des sorties à dos d’éléphant avec les rangers (ouvert de 18 h à 19 h seulement !). Elle coûtait 1050 roupies lors de mon passage. Il est possible de réserver également via votre hébergement.

3- Attendez-vous à des frais supplémentaires

Parmi eux : le droit pour les photos (250 roupies), le déplacement en jeep jusqu’à l’enclos des éléphants (150 roupies), le guide armée (50 roupies). À cela s’ajoutent évidemment les 250 roupies d’entrée au parc.

4- Faites l’économie du tour en jeep

Le parc de Kaziranga vous permet de voir au plus proche des rhinocéros unicornes et d’autres animaux dans leur environnement naturel. Si vous avez pu observer les animaux dans de bonnes conditions, il est inutile de réserver une jeep pour l’après-midi. Dans le doute, sachez que vous aurez la possibilité de changer d’avis après le tour à dos d’éléphant.

5- Filez à Majuli après l’excursion

Inutile de rester trop longtemps à Kaziranga. Après la sortie dans le parc, vous pouvez attraper un bus qui vous mènera à Jorhat ou Dibrugarh, selon vos projets dans le Nord-Est de l’Inde.

Vous l’aurez compris, même s’il revient cher, le parc de Kaziranga permet de voir une importante concentration de rhinocéros (les deux-tiers de la population mondiale de cette espèce).

Quelles réserves ou parcs avez-vous eu l’occasion de visiter ? Avez-vous réellement vu des animaux comme c’est le cas à Kaziranga ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>